Château Rousselle Tradidition

INCONTOURNABLE

DE LA RIVE DROITE

 

 

Surface : 14 hectares.
Encépagement : 75% merlot, 20% cabernet sauvignon, 3% malbec et 2% cabernet franc ; âge moyen des vignes 40 ans.
Densité : 5700 pieds/hectare.
Terroir : Coteaux de calcaire à astéries revêtu en surface de 30 cm à 1 mètre d’argile brune.
Mode de conduite : Enherbement total maîtrisé. Taille en Guyot double, charge de 7 yeux. Palissage élevé (1,90m). Ebourgeonnages. Effeuillages. Vendanges vertes. Rendement maîtrisé 50 hl/ha.
Chai : Thermo-régulé. Modernisé en 2000.
Vinification : Macérations pré-fermentaires à froid. Fermentation alcoolique et macération sont de longue durée afin d’extraire les arômes et donner au vin toute sa puissance.
Elevage : 12 mois en barriques de chêne français 50% neuves et 50% de deuxième vin. Ouillage régulier.

 

DégustationUn vin qui trouve un équilibre parfait entre les tanins de fruit et les tanins de bois. Les arômes de fruits rouges et noirs – framboise, myrtille, cerise – s’enrichissent des tonalités réglisse du merlot, auxquelles s’ajoutent des notes épicées d’herbes sèches sauvages – thym, romarin – et des notes minérales du terroir.
En bouche, le Château Rousselle est souple et onctueux, un vin à concentration exceptionnelle, fruité, rond, gras, avec une finale d’une longueur remarquable. Il peut vieillir 10 ans et plus selon les millésimes.

 

Associations vin/metsCe vin s’accordera à merveille avec tous les mets et sera notamment un excellent compagnon pour toutes les viandes, les poissons gras, les fromages et les pâtisseries.

 

Conseils de dégustationChambrer, si possible, 48 heures avant ouverture. Décanter une demi-heure avant de servir.

 

Etiquetage : Etiquette traditionnelle. Impression avec dorure à chaud.
Bouchon : Liège naturel. Mentionne le site internet du Château.
Conditionnement : Bouteille lourde tradition, disponible en demi bouteille et magnum.
Emballage : Cartons de 6 et 12 bouteilles ou caisses bois à la demande. Grande bouteilles de 3, 6, 9, 12, 15, 18 litres à la demande.
AOC : Côtes de Bourg – Premier bourgeois en 1868.
Mise en bouteille au Château